Objectif ambitieux pour les aires marines protégées

En 2021, les dirigeants du monde se sont engagés à protéger 30 % des océans d’ici 2030. Un objectif ambitieux, mais nécessaire pour préserver la biodiversité marine et lutter contre le changement climatique.

Focus sur les Outre-mer

Les régions ultrapériphériques (RUP) françaises jouent un rôle crucial dans la réalisation de cet objectif. Elles abritent une grande partie de la biodiversité marine mondiale, avec des écosystèmes uniques et fragiles.

Des efforts à poursuivre

Des efforts importants sont encore nécessaires pour atteindre l’objectif de 30 % de protection d’ici 2030. Cela implique de créer de nouvelles aires marines protégées, de mieux gérer les zones existantes et de lutter contre les menaces qui pèsent sur les océans, tels que la pollution, la surpêche et le changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *